Textes et résumés

Vous trouverez ici les textes et résumés des conférences présentées à l'Académie de la Val d'Isère. Ces documents (textes et illustrations) sont mis à la disposition de tous, avec l'accord de leurs auteurs. Pour toute utilisation ou citation, merci d'utiliser les références en usage. Consulter la liste complète des textes.

  • Textes et résumés

    Les enluminures du musée d’histoire et d’archéologie

    Par Lucienne Guillerme. Je vais vous les présenter en me servant d’une étude réalisée par Giovanna Saroni, auteur d’un ouvrage en cours d’édition : « Amédée VIII et la production des manuscrits enluminés pour la Cour de Savoie ». Giovana Saroni m’a envoyé son analyse par internet : le n°22 de la revue d’Histoire des Enluminures, plus exactement : rivista di staria della Miniatura.  Cette étude a été traduite pour nous, par Pierre Ougier Simonin et Nicole Ristat. J’ai centré cette présentation sur une portion réduite de l’étude, car je voulais montrer dans le détail les miniatures de notre musée. Lire le texte complet de la conférence.

  • Textes et résumés

    La petite histoire du tramway et de l’électrobus au départ de Moûtiers, vers la vallée de Bozel de 1892 à 1965

    Par François Rerat. Dans cet exposé deux mots différents sont utilisés pour nommer le matériel sur voies ferrées :   – tout ce qui circule sur rail et partage la chaussée avec les autres véhicules se dénomme tramway (même s’il n’utilise la chaussée que sur quelques centaines de mètres) , – à partir du moment où les rails se trouvent en site propre (séparés de la chaussée), on utilise le mot train. J’ai retranscrit les termes utilisés dans les rapports et comptes-rendus, même si les auteurs ont parfois confondu les deux définitions. Lire le texte complet de la conférence. 

  • Textes et résumés

    Les forges d’Arbine. (La Bâthie, fin XVIIIe/ début XIXe siècles entre artisanat et industrie).

    Par Evelyne Blanc. Située en Basse-Tarentaise, par la route, à 7 km d’Albertville et à une vingtaine de Moûtiers, la commune de La Bâthie a actuellement une population d’environ 2 200 habitants. D’une superficie de 2 245 ha dont 518 ha de forêt communale, elle s’étend de la plaine de l’Isère au sommet de la pointe de la Grande Journée à 2 460 m d’altitude. Dynamique sur le plan économique avec l’implantation de nombreuses entreprises commerciales ou artisanales, elle est surtout connue pour la centrale hydroélectrique du complexe Roselend-La Bâthie sous concession EDF et, à Arbine, pour l’usine de corindon « Arc Fused Alumina » qui emploie, en mars 2019,…

  • Textes et résumés

    Qui est Germain Pont ?

    Par Lucienne Guillerme. Qui est Germain Pont, c’est l’abbé Pont.  Il fut membre de l’Académie de la Val d’Isère dès 1865 ; nous avons plusieurs de ses livres ; ils ont été lus (des passages sont soulignés). A-t-il participé aux réunions ? J’ai consulté le compte-rendu des activités : en 1874, on a lu des pages qu’il avait écrites sur Les lacs de la Tarentaise ; en 1875, il donna lecture d’un court mémoire sur la Géologie du pays (mémoire utilisé dans l’ouvrage publié en 1876) ; en 1880, il fait part de ses études sur le glacier du Saut ; en 1882, il lit un morceau littéraire sur Les…

  • Textes et résumés

    Marius Hudry : Histoire et Humanisme Amitié Nord-Africaine en Tarentaise A N A T

    Par Monique Gherardini. Lorsque notre secrétaire perpétuel nous a quittés, en 1994, chacun de nous a su le vide qu’il laisserait, le besoin que nous éprouverions de sa présence et de ses connaissances ; chacun et tous ont dit ses mérites. Il n’y a pas eu d’assemblée de sociétés savantes depuis sans que sa mémoire soit évoquée, avec affection et respect. Tant d’hommages lui ont été rendus qu’il semblait à la fois vain et présomptueux de vouloir y ajouter quelque chose : tout semblait avoir été dit…  Et, cependant, il avait souvent incité, et avec quel enthousiasme communicatif, les membres actifs de l’Académie de la Val d’Isère à fouiller les…

  • Textes et résumés

    Firmin et Marie-Louise : deux instituteurs dans la Grande Guerre

    Par Caroline Favre. Depuis 2013, la France commémore le centenaire de la Première Guerre mondiale. Ce temps long de commémorations a donné lieu à de multiples manifestations, spectacles, publications et cérémonies qui, tous, témoignent du lien fort qui nous unit encore aux hommes et aux femmes de 1914.  L’un des premiers évènements organisés a été la grande collecte des documents de la Première Guerre mondiale, en novembre 2013. Chacun pouvait présenter et partager son histoire familiale à travers des documents ou objets, mis ensuite en ligne sur le site Europeana 14-18. C’est dans le cadre de cette collecte mémorielle, organisée par le service patrimoine d’Albertville, que j’ai rencontré M. Pierre…

  • Textes et résumés

    Les Salines royales de Moûtiers à la lumière des archives

    Par Monique Gherardini. Marius Hudry avait vivement encouragé l’ensemble des participants aux réunions de l’Académie de la Val d’Isère à y présenter les fruits de leurs recherches : « Fouillez dans les documents et les bibliothèques de l’Académie et des Archives diocésaines, vous y trouverez, en abondance, la matière » nous disait-il. C’est ce à quoi je me suis employée, au cours de l’année 1996, me souvenant avec émotion de l’invitation que l’Abbé avait formulée peu avant de nous quitter. Aux Archives diocésaines j’ai trouvé un premier document concernant les salines, j’ai ensuite compulsé les ouvrages s’y référant, dans les deux bibliothèques, puis j’ai eu la chance de trouver, toujours…

  • Textes et résumés

    Les zouaves pontificaux savoyards (1860-1870)

    Par Pascal Durandard. Le thème de ce soir est un peu particulier, et son intérêt par rapport à la Savoie peut même paraître marginal, étant donné le peu de Savoyards qui ont été concernés. Des « zouaves pontificaux » : qu’est-ce que cela veut dire ? La formule semble incongrue, tant l’idée de « zouave » est attachée à la colonisation française, et plus particulièrement à l’Afrique du nord. Le terme même, entré dans notre lexique à travers quelques expressions populaires (« faire le zouave », etc.), fait volontiers sourire. Alors, à quel titre le Saint-Siège a-t-il eu ses « zouaves » ? Ne serait-ce pas encore un élément de folklore comme le sont les gardes…

  • Textes et résumés

    Recherches autour d’un plateau disparu

    Par Monique Gherardini. Je présume que, dans cette salle, il y a bien peu de personnes ayant gravi le coteau menant autrefois à Montfort, puis Notre-Dame du Pré, à partir d’un chemin démarrant à la centrale électrique pour au moins, s’arrêter au Plateau Robert, lequel surplombait à la fois Moûtiers et Pomblière. Joli plateau herbeux, bordé de forêts, où l’on arrivait sans peine, mais c’était surtout, jusqu’à la construction de la route allant de Moûtiers ou Pomblière à un hameau dépendant de la commune de Saint-Marcel, Montfort, et aussi jusqu’à ce que les montfortains s’équipent de véhicules automobiles, le plus court chemin leur permettant de se rendre à Moûtiers et d’en revenir. Beaucoup, parmi nous, possèdent le…

  • Textes et résumés

    Salins-Fontaine dans les livres

    Par Lucienne Guillerme. J’habitais Salins-les-Thermes mais j’ai appris soudainement en 2015 que ma commune devenait Salins-Fontaine. Ce fut alors le moment de faire intervenir l’histoire des deux anciennes communes ; leur passé les avait-il déjà liées ? Que nous disent les livres de notre bibliothèque et plus particulièrement ceux que nous pouvons lire sur Gallica. Je vais en citer des extraits et essayer d’en éliminer les nombreuses erreurs qui circulaient autrefois. Lire le texte complet de la conférence.