Textes et résumés

Vous trouverez ici les textes et résumés des conférences présentées à l'Académie de la Val d'Isère. Ces documents (textes et illustrations) sont mis à la disposition de tous, avec l'accord de leurs auteurs. Pour toute utilisation ou citation, merci d'utiliser les références en usage. Consulter la liste complète des textes.

  • Textes et résumés

    Les Salines royales de Moûtiers à la lumière des archives

    Par Monique Gherardini. Marius Hudry avait vivement encouragé l’ensemble des participants aux réunions de l’Académie de la Val d’Isère à y présenter les fruits de leurs recherches : « Fouillez dans les documents et les bibliothèques de l’Académie et des Archives diocésaines, vous y trouverez, en abondance, la matière » nous disait-il. C’est ce à quoi je me suis employée, au cours de l’année 1996, me souvenant avec émotion de l’invitation que l’Abbé avait formulée peu avant de nous quitter. Aux Archives diocésaines j’ai trouvé un premier document concernant les salines, j’ai ensuite compulsé les ouvrages s’y référant, dans les deux bibliothèques, puis j’ai eu la chance de trouver, toujours…

  • Textes et résumés

    Les zouaves pontificaux savoyards (1860-1870)

    Par Pascal Durandard. Le thème de ce soir est un peu particulier, et son intérêt par rapport à la Savoie peut même paraître marginal, étant donné le peu de Savoyards qui ont été concernés. Des « zouaves pontificaux » : qu’est-ce que cela veut dire ? La formule semble incongrue, tant l’idée de « zouave » est attachée à la colonisation française, et plus particulièrement à l’Afrique du nord. Le terme même, entré dans notre lexique à travers quelques expressions populaires (« faire le zouave », etc.), fait volontiers sourire. Alors, à quel titre le Saint-Siège a-t-il eu ses « zouaves » ? Ne serait-ce pas encore un élément de folklore comme le sont les gardes…

  • Textes et résumés

    Recherches autour d’un plateau disparu

    Par Monique Gherardini. Je présume que, dans cette salle, il y a bien peu de personnes ayant gravi le coteau menant autrefois à Montfort, puis Notre-Dame du Pré, à partir d’un chemin démarrant à la centrale électrique pour au moins, s’arrêter au Plateau Robert, lequel surplombait à la fois Moûtiers et Pomblière. Joli plateau herbeux, bordé de forêts, où l’on arrivait sans peine, mais c’était surtout, jusqu’à la construction de la route allant de Moûtiers ou Pomblière à un hameau dépendant de la commune de Saint-Marcel, Montfort, et aussi jusqu’à ce que les montfortains s’équipent de véhicules automobiles, le plus court chemin leur permettant de se rendre à Moûtiers et d’en revenir. Beaucoup, parmi nous, possèdent le…

  • Textes et résumés

    Salins-Fontaine dans les livres

    Par Lucienne Guillerme. J’habitais Salins-les-Thermes mais j’ai appris soudainement en 2015 que ma commune devenait Salins-Fontaine. Ce fut alors le moment de faire intervenir l’histoire des deux anciennes communes ; leur passé les avait-il déjà liées ? Que nous disent les livres de notre bibliothèque et plus particulièrement ceux que nous pouvons lire sur Gallica. Je vais en citer des extraits et essayer d’en éliminer les nombreuses erreurs qui circulaient autrefois. Lire le texte complet de la conférence.

  • Textes et résumés

    Une visite moûtiéraine insolite

    Par Monique Gherardini. Rares sont, aujourd’hui, les habitués des cimetières de ville, ou de gros bourg, mis à part ceux que la sépulture d’un proche motive à s’y rendre… Mais les vieux Moûtiérains, dont, je suis, ne s’y retrouvaient pas seulement sur la tombe familiale ! Si, aujourd’hui, le deuil d’un ami, voire d’une simple connaissance, nous réunit à la cathédrale, nous avons pris l’habitude d’y aller nous incliner sur le cercueil et de présenter nos condoléances à la famille, qui en est proche. Cela se pratique, depuis un certain temps, avant le début de l’office religieux ; si l’on n’a pas pu procéder de la sorte, il est encore possible de réparer à la sortie :…

  • Textes et résumés

    Les vergers traditionnels entre passé et avenir

    Par Rosette Vallat. pourquoi parler des vergers traditionnels dans cette vallée de Tarentaise qui s’est vouée au tourisme, surtout hivernal, et au Beaufort ? Car ces vergers longtemps oubliés, vieillissants et en butte à la pression foncière, sont en danger de disparaître dans les prochaines décennies. Pourtant, ils sont toujours vivants et productifs et ils ont de multiples atouts. Ils peuvent retrouver une place économique, en sortant de la pensée unique d’économie productiviste, en retrouvant et modernisant des usages oubliés. Souligner le rôle des associations pour sauvegarder et promouvoir les variétés fruitières anciennes et les prés vergers : celle des Vergers de Macôt, créée en 2003 et celle des  Croqueurs de Pommes de Savoie Tarentaise Beaufortain,…

  • Textes et résumés

    Joseph Lucien Eugène Gastaldo – Colonel Galibier né à Moûtiers en 1899

    Pa r Gilbert Tartarat. Je vous présente ce soir un personnage, Joseph Gastaldo, Galibier dans la Résistance, né à Moûtiers, rue du Pain de Mai en 1899, méritant, étonnant, méconnu des Moûtiérains, sauf d’anciens moûtiérains, mais qui était très connu à Besançon et Bourg en Bresse où une rue porte son nom.  Je le fais avec humilité, car comme certains d’entre vous, je l’ai peut-être rencontré, croisé en ville. Mais aussi avec respect et honneur pour tout son parcours militaire et la reconnaissance que la France lui a témoigné.  Tout d’abord quelques mots sur sa famille, son enfance, sa scolarité.  Puis sa carrière militaire de 1918 à 1942.  La Résistance,…

  • Textes et résumés

    La petite faune

    Par Martial Blanc. Après avoir vu les grands animaux puis les moyens, également les oiseaux de chez nous, nous allons aujourd’hui voir ceux qui sont encore plus petits.  Nous les présentons suivant la classification internationale débutée par Linné et parue dans un ouvrage en 1758, qui fait toujours référence et sur lequel on se base encore de nos jours. Cette classification a été considérablement améliorée et complétée, elle se modifie en permanence. Lire le texte complet de la conférence.

  • Textes et résumés

    Antoine BORREL « un grand bonhomme » et « un savoyard »

    Par Monique Gherardini. L’année 2014 se termine…elle comportait plusieurs anniversaires ; le plus important : il y a cent ans débutait ce qu’il est convenu de nommer la « Grande guerre » ; il y a soixante-dix ans c’était le Débarquement, la Libération et, il y a vingt ans, notre très regretté secrétaire perpétuel, l’abbé Marius Hudry nous quittait.  On a cherché, cette année, à évoquer la première guerre mondiale à travers films, conférences, expositions, articles de journaux puis la libération, en Savoie comme en France, mais on a un peu oublié, chez nous, d’évoquer le grand savoyard, le grand résistant aussi, que fut l’abbé Hudry.  J’imagine très bien votre…